La Naissance des Sens ... Partie 2

04 Juin 2022 Mère'Veille & Béa'titude Développement

1 commentaire

"On n'éprouve qu'une seule fois les émotions qu'éveillent une première vue, une première audition, gardes les bien, ô ma mémoire, conserves en le parfum dans un flacon scellé, et déposes le en un lieu sûr" C. Brontë

L'Ouïe

La maturation du système auditif, dans sa globalité, est assez longue et se poursuit bien après la naissance. En effet, le cortex auditif, ne termine sa maturation qu’au cours de la sixième année de vie. Cependant :

- L’ensemble du système auditif semble fonctionnel à 20 semaines avec une maturation complète de la cochlée à 7 mois.

- Les réactions fœtales aux bruits sont constatées dès la 22ème semaine et systématiquement à la 28ème semaine.

L’audition du fœtus est stimulée à la fois par des bruits endogènes et exogènes.

 

Les bruits endogènes sont surtout constitués par des bruits maternels (digestifs, cardiovasculaires, ...) et les bruits placentaires (flux sanguins ). Son intensité globale varie de 30 à 60 dB. Les autres bruits endogènes sont ceux provoqués par le fœtus lui même en bougeant.

 

Les bruits exogènes eux, sont plus atténués par les tissus maternels et le liquide amniotique.
Globalement ces bruits sont atténués en moyenne de 20dB (sauf si le bruit est directement appliqué sur l’abdomen de la mère = caisse de résonance)

Les voix graves externes seraient masquées par le bruit de fond intra-utérin sauf si l’intensité dépasse 60dB (60db correspondant au ton d’une conversation courante). C’est la raison pour laquelle le tout petit ne reconnaît la voix de son père qu’après sa naissance.

Par contre, la voix maternelle, plus aiguë et qui est transmis par voie aérienne mais aussi interne, n’est pas ou peu atténuée. Le fœtus est ainsi capable de réagir à la voix de sa mère. C’est ainsi qu’il a été constaté une augmentation du rythme cardiaque du fœtus lorsque celui ci entend la voix de sa mère et une diminution lorsqu’il entend une voix féminine étrangère.

 

Certaines études ont montré qu’un stimulus musical répétitivement présenté pendant la grossesse modifie les états comportementaux du nouveau-né à sa naissance, signant ainsi une certaine mémorisation. 

Il semble que le fœtus soit sensible à ces stimulations , à condition que l’intensité soit suffisante (80 à 100 dB) . Cela peut également s’observer avec le générique d’un feuilleton télévisé, une histoire racontée, ou un autre bruit (y compris des bruits de fortes intensités à condition que sa mère n’en soit pas affecté, exemple : bruits des avions) auxquels ils ont été longtemps exposés pendant leur vie prénatale.

(L’audition prénatale, quoi de neuf ? » de Carolyn Granier-Deferre et Marie-Claire Busnel.)

La Vision

La vue est le dernier système à se développer dû à l’obscurité du ventre de la mère. Mais on estime que le potentiel visuel du fœtus est prêt à fonctionner au 7ème mois de grossesse.

Les paupières demeurent d’ailleurs fusionnées jusqu’à la 24e semaine de grossesse.

 

La vision est encore très inachevée à la naissance, et il faudra plusieurs années pour qu’elle atteigne la maturité de celle d’un adulte (grâce aux stimulations externes au cours des 5 premières années ).

« Le développement du système visuel est particulièrement complexe, avec des périodes de
vulnérabilité spécifiques. L’organisation anatomo-fonctionnelle de la vision dépend d’une
série de facteurs environnementaux, nutritionnels et physiopathologiques

( Comité éditorial pédagogique UVMaF)

 

Le bébé arrive donc au monde avec peu d’ expérience prénatale en ce qui concerne sa vision.

Ce qu’on sait toutefois c’est « qu’une illumination brusque de l’abdomen maternel provoque, au cours du dernier trimestre de gestation, une accélération cardiaque et une augmentation de l’activité motrice du fœtus. »

 

Inter sensorialité

« Au plan perceptif, certains scientifiques pensent que le nouveau-né a un seuil intégratif global peu élevé, et que ce seuil inclut l’ensemble des perceptions sensorielles. Chaque modalité sensorielle interagit avec les autres et si l’une reçoit un stimulus très intense, la capacité globale à intégrer les autres se réduit. Il paraît donc que les jeunes organismes n’ont qu’une capacité globale à recevoir des stimulations sensorielles et qu’ils équilibrent entre elles les « entrées sensorielles » afin de ne pas être sur-stimulés. »

(Marie-Claire BUSNEL & Anne HERON Le développement de la sensorialité fœtale)

 

En ce qui concerne le nouveau né prématuré, il est démontré que si celui-ci qui exposé à un environnement inadéquat (sur-stimulation motrice, sonore et visuelle), il est alors soumis à une désorganisation comportementale physiologique, motrice ainsi qu’une désorganisation dans l’auto régulation et le sommeil. Ces sur-stimulations pouvant engendrer des séquelles importantes sur son développement.

La nouvelle pratique de soins que sont les soins de développement (NIDCAP) ont ainsi pour but de prévenir en partie ces effets néfastes, en diminuant la sur-stimulation sensorielle de ces enfants à une période où leur développement cérébral ne les y prépare pas (Jarreau, 2012)

 

On ne sait pas encore dans quelle mesure, tout ceci est applicable au fœtus, mais c’est important de le prendre en considération.

BONNE LECTURE ...

N'hésitez pas à laisser un commentaire. Et à laisser un "j'aime" si ce contenu vous a plu.

Et pour la partie 1, c'est ici

Bien à vous


Lire les commentaires (1)

Articles similaires


1 Commentaires

Ne sera pas publié

Envoyé !

Marie
05 JUNE 2022 à 10:57

Très bon article. Attends le ou les prochains. A bientôt

Derniers articles

J'ai rencontré ...

05 Déc 2022

Une rencontre, c'est un cadeau de la vie ...
 
Vous êtes entrés dans ma vie
Comme on entre dans un lit
Avec délicatesse de peur de me froisser
Avec amour pour à jamais y rester
 
Vous m’avez fait p...

S' attacher ...

06 Nov 2022

A travers des histoires de parents , mes réflexions …
 
 
Dernièrement, une maman qui se trouve en menace d’accouchement prématurée, me faisait cette réflexion « je ne veux pas TROP m’attacher à ce...

Peau du tout petit et cosmétiques

14 Oct 2022

Particularités de la peau chez le tout petit et comment en prendre soin ?
 "La peau est organe, matière esthétique, interface, tissu de créativité artistique, observatoire sociologique. Elle cont...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.